Notes sur le bilan du groupe

Principes d’établissement du bilan du groupe

Le bilan comptable du groupe réunit toutes les entreprises du groupe. Il est établi selon la méthode des coûts d’acquisition. La différence entre les coûts d’acquisition et le capital propre correspondant à la part acquise dans les filiales est présentée en qualité de goodwill de groupe et de réserve de groupe non appliqués à l’actif des filiales. Le goodwill de groupe et la réserve de groupe sont présentés séparément au bilan. Au compte de résultat, les amortissements de goodwill de groupe et les inscriptions de réserve de groupe ont été compensées.

Les opérations commerciales internes et les marges internes au sein du groupe ont été éliminées. Les sociétés détenues à 50 % ont été intégrées en qualité de joint ventures.

Les comptes de résultat des filiales étrangères ont été convertis au taux de change moyen de l’exercice et les bilans convertis en euros au cours des devises concernées à la date de la clôture des comptes. Les écarts de taux de change résultant de la conversion ainsi que les écarts de conversion des capitaux propres des filiales étrangères sont présentés dans la ligne de pertes et profits sur les exercices antérieurs.

Les nombres du bilan expriment des milliers d’euros.

Régularisation de l’actif immobilisé

L’actif immobilisé est inscrit au bilan dans les coûts d’acquisition diminués des amortissements conformes au plan. Les amortissements planifiés sont calculés sous forme d’amortissements linéaires sur la base de la durée d’amortissement des immobilisations respectives. Les durées d’amortissement sont les suivantes:

  • Droits intangibles et autres coûts agissant à long terme 3–5 ans
  • Goodwill 5 ans
  • Goodwill et réserve de groupe 5–10 ans
  • Bâtiments 25 ans
  • Structures 10 ans
  • Matériel de production 3–10 ans
  • Ausrüstung 3–5 ans

Régularisation des stocks

Les stocks sont inscrits conformément au principe FIFO au coût d’acquisition ou au prix de rachat le plus bas ou au prix de vente probable. Leur valeur inclut les coûts variables.

Actif disponible et créances bancaires

L’actif disponible et les créances bancaires comprennent les liquidités, les comptes bancaires et les dépôts de moins de trois mois.

Contrats dérivés

La société mère a protégé ses créances en devises étrangères par des contrats à terme sur devises. Elle suit un calcul de couverture. La variation de valeur des contrats à terme sur devises est activée au bilan dans la proportion de l’ouverture de la position constituée par le contrat.

Dans le bilan de l’exercice 2016, les valeurs négatives des dérivés des créances-clients et dettes-clients sont inscrites en réserve obligatoire dans les coûts de financement du compte de résultat selon l’avis de décembre 2016 de la Commission comptable. Précédemment, les dérivés étaient traités dans leur totalité en tant qu’éléments extérieurs au bilan. Ce changement de principe d’inscription est sans effet significatif sur la comparabilité des données du bilan.

Eléments en devises

Les créances et dettes autres que celles en euros sont converties en euros au cours moyen coté par la Banque Centrale Européenne à la date de la clôture des comptes. Précédemment faisaient exception les créances et dettes en devises qui étaient protégées par des dérivés sur devises et inscrites au cours de change fixe. Ce changement de principe d’inscription est sans effet significatif sur la comparabilité des données du bilan.

Pensions

L’assurance-retraite du personnel des sociétés du groupe est gérée par des sociétés d’assurance-retraite extérieures. Les frais de retraite sont inscrits au titre des dépenses de l’année de dépôt.

Impôts latents

La dette ou la créance fiscale latente est calculée pour les écarts temporaires entre la valeur imposable et celle inscrite au bilan en fonction du taux d’imposition pour les années suivantes approuvé à la date de la clôture des comptes. Le bilan donne la dette fiscale latente dans sa totalité et la créance fiscale latente estimée dans sa valeur probable. Les créances et dettes fiscales sur les recettes du groupe sont inscrites séparément au bilan.